Expo. // Jean Guy LATTRAYE

> Du 8 novembre au 16 décembre 2018 • Exposition – Sculpture

JE LAISSE MON CORPS ET JE M’EN VAIS…

…Sans lieu, sans espace, sans sens…

Le travail de Jean-Guy Lattraye renvoie à comment l’un des objectifs de la frontière est l’exploitation du sujet dans le stéréotype commercial, en une analyse qui tend à la métaphore du productif et du reproductif, à la séparation de  la machine et du corps organique, de l’ustensile et du sujet, de l’uniformisation et du corps.

À la frontière, la dissémination de toutes ces distinctions déchaîne la violence qui s’exerce sur le corps même ainsi que sur le corps étranger. Les instruments les plus quotidiens acquièrent ici un caractère de violence, non seulement par leur changement d’échelle ou leur apparence, mais aussi pour leur renvoi à cet homme qui n’est pas présent mais dont on sent l’absence, la monumentale disparition ainsi que sa soumission aux codes commerciaux.

     

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer